Mont Pourri, Grand Bec et une crête...

Publié le par CHRISTIAN

Vendredi 29 Avril :

D+ 1400m +100m

Réveil à 2 heures du mat… pff plus jamais cà !!!!!  Trop tôt !!!  A 6 h , départ de la course avec François le frangin de Bruno. 

Pas trop la forme, on renonce aux Domes des Pichères et puis méga coulées d’avalanches à traverser… bref à D+650m, pause saucisson !!!! 

 

Ca sent le but !!

Allez, on vise qd même la crête, histoire de faire un truc. A la crête, je propose qu’on atteigne la bosse suivante… puis à nouveau la suivante….  Puis tiens, une jolie pente vierge au loin !!

Hop c’est parti !  La pente est poudreuse, un peu lourde mais sympa à skier.. Au pied de la pente, on attend François qui devais nous rejoindre par l’itinéraire de montée.. T’es ou ????? Pas de François !! 

A 11H20, top départ des purges !  ca coule de tous les cotés !! moi je filme ! finalement apres Ÿ d’heure , François nous rejoint. La descente est donc tardive et donc bien collante et lourde. A noter, on a vu un escargot méga gigantesque se former à notre passage…. Faut pas être en dessous … mais vraiment pas…

 

L’après midi, on part à Vallandry prendre les remontées mécaniques pour rejoindre la cabane de grand col. 4 remontées !!

 

 

 

 

des pistes extra avec personne !!!  et stop au resto d’altitude pour un steack frite /tartes myrtilles.

 

 

Arrivée vers 16h00 à la cabane de Grand col.

 

 

 

Finalement moins pire que prévu!! Superbe vue et le calme qui revient à la fermeture de la station. Repas indien…

 

Samedi 30 Avril:

D+:900m +900m

 

Départ à 5h15 , on atteint rapidement le col des roches, glacier bien bouché. On trouve facilement le passage, presque au niveau du col. Un peu de désescalade (en neige),  assuré par un cordasson puis rapidement on met pied sur le glacier du Geay. Dépose du surplus de sac, puis direction le Pourri qui s'atteint sans difficulté. On monte les skis au sommet mais chaussons 30m plus bas. Superbe vue! La traversée dôme de la Sache Mont Pourri semble être une très belle course…

 

Le début de la descente est croûtée mais à partir de 3400, ,grand bonheur. Un rail de poudre sur  40 mètres, si si, puis neige dure puis moquette.

 

 

 

 Rejoignons la voiture déposée aux Lanches.

 

Nous repartons pour Champagny dare dare , et remontons (non sans un arret au bar du refuge du Bois…) pour 900 m de montée afin de rejoindre le plan des Gouilles. Chaussage à 1800 m.

Refuge bien sympa avec poêle, couette, spacieux , bref le refuge d'hiver parfait. Moi je m'attelle à nettoyer la terrasse du refuge de sa neige et de la glace.

Repas sympa avec Celine, Bruno, Adrien, Alain et Thierry.

 

Dimanche 1er Mai:

D+:1100m

Départ pour le Grand Bec. En 1H au col avec le lever de soleil. Le glacier du Trocairou est superbe et bien bouché.

 

 

La descente s'annonce sympa. Apercevons un membre de ZZ Top au sommet….

Départ à 9h00 du sommet,

transfo poudre puis transfo avec une variante plein centre du glacier puis croûte sur 50 m puis tranfo jusque sous le col.

Au début la traversée vers le Laisonnay était envisagée , mais un passage clé sous le col avait déjà bien chauffé (même à 5 heure du matin) ce qui paraissait moyen pour descendre. Du coup repeautage pour repasser le col puis a nouveau moquette jusqu'au refuge. En dessous, croûtasse sur 100m puis neige plus lourde mais bien skiante quand même en godillant (chaud les cuisses)

 

Et rebistrot au refuge du Bois…

 

Fin du WE!

 

Participants: Bruno, François, Celine, Adrien, Alain et Thierry

 

Publié dans Ski-Alpinisme

Commenter cet article